Msiou's Blog

Si l'homme descend du singe, il peut aussi y remonter !

Derek Redmond ou une belle leçon de vie

| 0 Commentaires

Nous sommes en Aout 1992, ont lieux les Jeux Olympiques de Barcelone. Le stade est plein à craquer, les athlètes se préparent pour courir la demi-finale du 400m. A la ligne 5, se tient DEREK REDMOND, archi favori de la compétition. Derek a eu une blessure 4 ans plus tôt aux Jeux de Séoul qui l’ont privé de toutes médailles. Il tient sa revanche, plus que deux courses et il pourra monter sur le podium. Ca c’était sur le papier, l’histoire est toute autre…

Le public retient son souffle, les coureurs s’alignent, le départ est lancé. Tout va bien, Derek est dans le peloton de tête rien ne peut l’arrêter. Mais au bout de 180m, il s’effondre ! Une terrible blessure le fait tomber, genou a terre. Un claquage à l’ischio-jambier de la jambe droite le prive de toute chance de médaille. Là, au sol Derek voit ses concurrents prendre le virage et se rapprocher de la ligne et là à la grande surprise alors que le staff médical se rapproche de Derek pour le soigner, ce dernier se lève et se bat bec et ongle, fait abstraction de la douleur et tente de finir sa course. Tout le public lui fait une standing ovation, on en oublierait même le vainqueur de cette course. Et là contre toute attente, chose impensable de nos jours, un homme surgit de nulle part sur le stade, défiant les services de sécurité. Il s’agit de JIM REDMOND, le père de DEREK. Il dit a son fils de ne pas s’infliger ça mais Derek glisse à l’oreille de son père « Amene moi jusqu’à la ligne » et là le père et le fils finissent ensemble cette course. Une très grande leçon de vie qui impose le respect. Je vous propose de revivre cette course incroyable.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.